Installer un escalier entre deux murs

Dans la construction d’escalier, une chose qui doit être prise en compte en détail lors de la conception est comment se déroulera l’installation de l’escalier sur le chantier.

Une fois assemblé, un escalier est lourd et occupe un volume important et bien qu’il soit souvent facile de l’assembler dans un espace ouvert comme un atelier, l’installation d’un escalier sur le chantier peut poser des problèmes complexes.

Dans certains cas, il est possible d’assembler l’escalier couché et de le hisser ou de le descendre dans la cage d’escalier.

Mais dans la rénovation nous sommes souvent confrontés à des situations où par manque de place, l’assemblage des pièces doit obligatoirement se faire dans la cage d’escalier. Dans ces cas, installer un escalier devient complexe et cela doit être pris en compte lors de sa conception.

Dans la présentation suivante, je montre comment installer un escalier entre deux murs en utilisant des techniques spécifiquement conçues pour ce type d’installation d’escalier.

Les contraintes spécifiques à ce chantier sont les suivantes:

  • Faire un escalier ajusté entre deux murs
  • Une cage irrégulière et difficile à relever avec exactitude
  • Les murs doublés avec du Placoplatre qui rendent la fixation sur les murs difficiles
  • Un manque de place qui nous oblige à un montage dans la cage d’escalier

Les techniques de construction ont été adaptées pour prendre en compte ces contraintes:

Des limons en 3 parties permettent:

  • Le montage dans la cage d’escalier
  • Une fixation invisible derrière la plinthe

Cette photo montre le principe des limons en 3 parties avec la plinthe détachée et le support mural avec sa partie crémaillère prêt à poser:

escalier entre 2 cloisons

Voici le pose d’une marche sur le support mural et sa crémaillère posé:

escalier entre deux murs

Les limons ont été collés sur le Placoplatre avec une colle polyuréthane dure.

Ceci permet:

  • Un calage de l’escalier avant fixation définitive sans dépose des limons
  • La possibilité de laisser un jeu pour compenser les irrégularités de la cage
  • D’utiliser le Placoplatre comme support structurel en répartissant les charges sur l’ensemble des longueurs des limons.

Si cet article vous a intéressé, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire.

14 Comments

  • Thierry Delinchant

    Reply Reply July 10, 2014

    Dommage, le son est un peu trop faible!

  • stephane

    Reply Reply July 10, 2014

    Félicitation Ness!

    j’imagine que tu dois visser les marches sur la crémaillère?
    Et les contre marche, les clous-tu ou les visses-tu?

    Un très beau travail en tout cas…

  • Ludovic

    Reply Reply July 10, 2014

    Bonjour !

    Merci pour cet article utile, qui me donne quelques idées et m’amène des questions !

    J’ai un escalier quart tournant bas, sans contremarches, qui a toujours fait du bruit.

    Je songe à le refaire, peut-etre avec la technique de la crémaillère justement !

    Dans mon cas, l’escalier est calé en haut contre la trémie et en bas, contre le mur !

    Je suppose donc que le coller ne sera pas utile ?

    Qu’en pensez vous ?

    • admin

      Reply Reply July 11, 2014

      Bonjour Lodovic,

      Dans un escalier quart tournant bas avec la deuxième volée calé entre deux mur le limon du mur a tendance a descendre et pousser sur le premier volée en avançant le départ. Si le départ est fixé , l’effort pousse latéralement sur le mur de la deuxième volée et l’escalier ne peut pas bouger. Pas contre pour limiter l’effort de pousser sur le départ il est toujours conseillé de fixer le limon au mur et un collage est efficace et simple à faire.

  • stephane

    Reply Reply July 11, 2014

    Bonjour Ness,

    As-tu utilisé strairdesigner pour cet escalier?
    As-tu fais les défonçage avec une CNC ou à la défonceuse?

    Merci et bonne continuation.

  • admin

    Reply Reply July 11, 2014

    Bonjour Stéphane,

    J’ai utilisé StairDesigner et ProgeCad, mais j’aurais pu le faire avec Draftsight aussi.
    J’ai dessiné la cage dans ProgeCad puis utilisé les cotes exactes pour calculer l’escalier dans StairDesigner.
    Les DXF de StairDesigner ont été importé dans ProgeCad pour vérifier l’échappée et ajuster les raccords entre limons.

    La défonçage a été fait avec une CNC .

  • Julien

    Reply Reply January 22, 2015

    Bonjour Ness,

    J’ai une petite question .

    Je suis menuisier/ébéniste et j ai justement une commande d’escalier entre mur .

    Penses-tu que cela changerait quelque chose d’entailler le limon sur toute son épaisseur en laissant quelques millimètres de bois et de les séparer en rabotant ces millimètres ou ton procédé est plus rapide et sûr ?Mais je suppose que tu as entaillé tes limons dans du +/- 20 millimètres d’épaisseur et collé la partie basse sur une autre planche et ensuite sur place posé la plinthe qui termine ainsi le travail?

    J’espère bien me faire comprendre.

    Bien à toi

    Julien

    • admin

      Reply Reply January 26, 2015

      Bonjour Julien,
      Il est toute à fait possible d’entailler le limon sur toute l’épaisseur mais je prefere le faire en 3 parties avec une plinthe et crémaillère de 20mm assemblées sur une autre planche “limon” de 20mm. Ceci à plusieurs avantages:
      – la fixation du limon crémaillère est invisible car il peut se faire derrière la plinthe
      – la plinthe de 20mm est beaucoup plus facile d’en filer sur les marches
      – la plinthe peut être simplement pointé sur le limon support, je prefer toujours fixer bois sur bois plutôt que bois sur mur en utilisant vises chevilles etc..
      – la largeur du limon sous les marches peut être minimisée car les crans portants des crémaillères est renforcés par la planche limon.
      – défoncage à 15mm ou 20mm est assez rapide tandis que défoncer à 30mm ou plus est beaucoup plus long.

      J’ai utilisé les limons mur en 3 parties de nombreuse fois et il m’ont toujours donnés satisfaction en facilitant la pose.

      cordialement
      Ness

  • Julien

    Reply Reply February 22, 2015

    Un grand merci pour ta réponse .
    J ai encore une petite question: j’ai un peu peur que la plinthe stylobate au niveau des marches balancée bouge un petit peu avant la pose et de me retrouve avec un joint au dessus de la marche au niveau de l entaillage ?
    Qu’ en penses tu ? Vu que tu as déjà utilisé ce système plusieurs fois
    De nouveau je ne sais pas si je me suis bien exprimé pour expliquer ma question

    Cordialement

    Julien

  • Julien

    Reply Reply February 22, 2015

    Rebonjour

    Encore des petites questions?

    Comment as tu fixée tes marches (vissée dans la crémaillère ?)

    Est ce que les contres marches pose des souci avec les petits ajustage que l on a tjs à faire quand se sont des balancée ?

    As tu simplement cloué et collée la plinthe stylobate au limon ?

    D’avance merci

    Julien

  • Ness

    Reply Reply February 23, 2015

    Bonjour Julien,

    Les marches et contremarches sont visées sur la crémaillère.
    Les marches et contremarches sont ajustés dans les limons comme si l’escalier était construit sur limons.
    Si ajustage est bien faite il n’y a pas à retoucher les plinthes.
    Les plinthes sont simplement clouées sur le limon support.
    Cordialement,
    Ness

  • Julien

    Reply Reply March 2, 2015

    Bonjour Ness,

    Je te remercie d’avoir pris le temps de répondre à mes questions.

    Bien à toi

    Julien

  • Julien

    Reply Reply September 21, 2016

    Bonjour Ness,

    Sais tu si il existe un autre moyen de construction ou de fixation pour un escalier entre mur ?
    J’ai un escalier à faire pour un client 2 quart tournant mais c’est un escalier de cave du coup je cherche une solution moins coûteuse .
    Le problème étant que je pense que pour la pose cela ne posera pas de soucis en le faisant normalement mais ce qui m’embête c’est le fait que je n’aurai plus accès pour visser mes marches d’angles et mes limons entre eux étant donne qu’il y aura le mur.
    Connaîtrai tu une solution à cela?
    Je te remercie d’avance et te souhaite une bonne journée
    Julien

  • ness tillson

    Reply Reply September 22, 2016

    Bonjour Julien,
    Pour l’assemblage des limon / crémaillères du mur il faut prévoir un fixation qui peut de bloquer par la face interne.
    Le mieux est d’utiliser un tire fond filté avec écrou de blocage.
    Pour qui je puisse répondre plus en détaille et vous poster un dessin pouvez vous poster votre questions sur notre forum, https://atelierbois.net/forum/
    merci
    Ness

Leave A Response

* Denotes Required Field